Anzahl Assoziationen zu diesem Stichwort (einige Beispiele folgen unten) 76, davon 71 (93,42%) mit einer Bewertung über dem eingestellten Schwellwert (-3) und 35 positiv bewertete (46,05%)
Durchschnittliche Textlänge 218 Zeichen
Durchschnittliche Bewertung 1,316 Punkte, 25 Texte unbewertet.
Siehe auch:
positiv bewertete Texte
Der erste Text am 9.4. 2002 um 21:44:44 Uhr schrieb
das Bing! über bing
Der neuste Text am 4.9. 2019 um 15:08:06 Uhr schrieb
Christine über bing
Einige noch nie bewertete Texte
(insgesamt: 25)

am 17.7. 2002 um 22:40:47 Uhr schrieb
edge über bing

am 9.6. 2009 um 13:53:42 Uhr schrieb
Bettina Beispiel über bing

am 29.9. 2003 um 06:19:44 Uhr schrieb
Angerona Jawlensky über bing

Einige überdurchschnittlich positiv bewertete

Assoziationen zu »Bing«

mcnep schrieb am 3.2. 2005 um 21:57:35 Uhr zu

bing

Bewertung: 7 Punkt(e)

Bing und Schalli sind zurück
vom ultrageilen Megafick:
Der hat ein Vierteljahr gedauert
(sie wurden, wenn auch mild, betrauert)
doch sie sind wieder da, verklebt
und sprachlich etwas abgelebt,
doch gern empfängt sie unsere Mitte,
ein Herz schlägt unter jeder Titte.

mcnep schrieb am 19.6. 2002 um 22:33:50 Uhr zu

bing

Bewertung: 4 Punkt(e)

Bing, Admiral in England, nimmt Minorca ein, grassiert greulich über das seufzende Volk.
Der Sohn Bing, Admiral, erhält 1760 durch besondere Gnade das Kommando, einige 1000 Soldaten nach Minorca überzusetzen, wo die Franzosen an Land gegangen waren. Kommt hin, sieht, daß das ganze Volk vernichtet würde, wenn er es aufstellt. Conseil wird gehalten, alle votieren, es sei unmöglich; nur ein Kapitän votiert, wenn wir Ordres bekommen haben, das Volk in die Hölle zu liefern, so müssen wir dies tun. Aber das geschieht nicht. Der Franzose nimmt Minorca ein. Die Bevölkerung in England wird rasend; Bing, heimgekommen, wird angeklagt, erschossen. Später ruft populus, daß er unschuldig litt.
Aber quod sus peccavit, luat porcellus.

Carl von Linné, Nemesis Divina [129]

KIA schrieb am 25.3. 2003 um 22:27:10 Uhr zu

bing

Bewertung: 2 Punkt(e)

Tout su tout blanc corps nu blanc un mètre jambes collées comme cousues. Lumières chaleur sol blanc un mère carré jamais vu. Murs blancs un mètre sur deux plafond blanc un mètre carré jamais vu. Corps nu blanc fixe seuls les yeux à peine. Traces fouillis gris pâle presque blanc sur blanc. Mains pendues ouvertes creux face pieds blancs talons joints angle droit. Lumière chaleur faces blanches rayonnantes. Corps nu blanc fixe hop fixe ailleurs. Traces fouillis signes sans sens gris pâle presque blanc. Corps nu blanc fixe invisible blanc sur blanc. Seuls les yeux à peine bleu pâle presque blanc. Tête boule bien haute yeux bleu pâle presque blanc fixe face silence dedans. Brefs murmures à peine presque jamais tous sus. Traces fouillis signes sans sens gris pâle presque blanc sur blanc. Jambes collées comme cousues talons joints angle droit. Traces seules inachevées données noires gris pâle presque blanc sur blanc. Lumière chaleur murs blancs rayonnants un mètre sur deux. Corps nu blanc fixe un mètre hop fixe ailleurs. Traces fouillis signes sans sens gris pâle presque blanc. Pieds blancs invisibles talons joints angle droit. Yeux seuls inachevés donnés bleus bleu pâle presque blanc. Murmure à peine presque jamais une seconde peut-être pas seul. Donné rose à peine corps nu blanc fixe un mètre blanc sur blanc invisible. Lumière chaleur murmures à peine presque jamais toujours les mêmes tous sus. Mains blanches invisibles pendues ouvertes creux face. Corps nu blanc fixe un mètre hop fixe ailleurs. Seuls les yeux à peine bleu pâle presque blanc fixe face. Murmure à peine presque jamais une seconde peut-être une issue. Tête boule bien haute yeux bleu pâle presque blanc bing murmure bing silence. Bouche comme cousue fil blanc invisible. Bing peut-être une nature une seconde presque jamais ça de mémoire presque jamais. Murs blancs chacun sa trace fouillis signes sans sens gris pâle presque blanc. Lumière chaleur tout su tout blanc invisibles rencontres des faces. Bing murmure à peine presque jamais une seconde peut-être un sens ça de mémoire presque jamais. Pieds blancs invisibles talons joints angle droit hop ailleurs sans son. Mains pendues ouvertes creux face jambes collées comme cousues. Tête boule bien haute yeux bleu pâle presque blanc fixe face silence dedans. Hop ailleurs où de tout temps sinon su que non. Seuls les yeux seuls inachevés donnés bleus trous bleu pâle presque blanc seule couleur fixe face. Tout su tout blanc faces blanches rayonnantes bing murmure à peine presque jamais une seconde temps sidéral ça de mémoire presque jamais. Corps nu blanc fixe un mètre hop fixe ailleurs blanc sur blanc invisible cœur souffle sans son. Seuls les yeux donnés bleus bleu pâle presque blanc fixe face seule couleur seuls inachevés. Invisibles rencontres des faces une seule rayonnante blanche à l’infini sinon su que non. Nez oreilles trous blancs bouche fil blanc comme cousue invisible. Bing murmures à peine presque jamais une seconde toujours les mêmes tous sus. Donné rose à peine corps nu blanc fixe invisible tout su dehors dedans. Bing peut-être une nature une seconde avec image même temps un peu moins bleu et blanc au vent. Plafond blanc rayonnant un mètre carré jamais vu bing peut-être par là une issue une seconde bing silence. Traces seules inachevées données noires fouillis gris signes sans sens gris pâle presque blanc toujours les mêmes. Bing peut-être pas seul une seconde avec image toujours la même même temps un peu moins ça de mémoire presque jamais bing silence. Tombés roses à peine ongles blancs achevés. Longs cheveux tombés blancs invisibles achevés. Invisibles cicatrices même blanc que les chairs blessées roses à peine jadis. Bing image à peine presque jamais une seconde temps sidéral bleu et blanc au vent. Tête boule bien haute nez oreilles trous blancs bouche fil blanc comme cousue invisible achevée. Seuls les yeux donnés bleus fixe face bleu pâle presque blanc seule couleur seuls inachevés. Lumière chaleur faces blanches rayonnantes une seule rayonnante blanche à l’infini sinon su que non. Bing une nature à peine presque jamais une seconde avec image même temps un peu moins toujours la même bleu et blanc au vent. Traces fouillis gris pâle yeux trous bleu pâle presque blanc fixe bing face bing peut-être un sens presque jamais bing silence. Blanc nu un mètre fixe hop fixe ailleurs sans son jambes collées comme cousues talons joints angle droit mains pendues ouvertes creux face. Tête boule bien haute yeux trous bleu pâle presque blanc fixe face silence dedans hop ailleurs où de tout temps sinon su que non. Bing peut-être pas seul une seconde avec image même temps un peu moins œil noir et blanc mi-clos longs cils suppliant ça de mémoire presque jamais. Au loin temps éclair tout blanc achevé tout jadis hop éclair murs blancs rayonnants sans traces yeux couleur dernière hop blancs achevés. Hop fixe dernier ailleurs jambes collées comme cousues talons joints angle droit mains pendues ouvertes creux face tête boule bien haute yeux blancs invisibles fixe face achevés. Donné rose à peine un mètre invisible nu blanc tout su dehors dedans achevé. Plafond blanc jamais vu bing jadis à peine presque jamais une seconde sol blanc jamais vu peut-être par là. Bing jadis à peine peut-être un sens une nature une seconde presque jamais bleu et blanc au vent ça de mémoire plus jamais. Faces blanches sans traces une seule rayonnante blanche à l’infini sinon su que non. Lumière chaleur tout su tout blanc cœur souffle sans son. Tête boule bien haute yeux blancs fixe face vieux bing murmure dernier peut-être pas seul une seconde œil embu noir et blanc mi-clos longs cils suppliant bing silence hop achevé.

Samuel Beckett, » Bing «, 1966.

das Bing! schrieb am 11.5. 2002 um 18:28:40 Uhr zu

bing

Bewertung: 8 Punkt(e)

»Was kann man tun, wenn 'Bing' gerade nicht da ist

...na Kaffee trinken zum Beispiel!

namensindschallundrauch schrieb am 15.4. 2002 um 18:06:54 Uhr zu

bing

Bewertung: 9 Punkt(e)

bing - bing - bing - bing - bing - bing ...

ertönt es und ich richte meinem blick, der die schienen unter mir fixierte zur seite:
die schranken gehen runter.

bing - bing - bing - bing - bing - bing ...

das bing hat aufgehört.
ich atme tief durch.
stille.
und ein erstes und letztes mal lächele ich über den werbeslogan der deutschen bahn:
die bahn kommt.

das Bing! schrieb am 7.6. 2002 um 08:23:17 Uhr zu

bing

Bewertung: 5 Punkt(e)

es kommt einfach nicht!
zwei tassen kaffee (und meine frühstückstassen sind wirklich groß!) und alles was passiert ist, dass mir schlecht wird!
wo bleibt das bing?? wie soll ich denn den tag überstehen, ich schlaf ja fast im stehen ein!!

Gaddhafi schrieb am 1.9. 2002 um 23:48:44 Uhr zu

bing

Bewertung: 2 Punkt(e)

Das Bing ist mir gar nicht mehr so unsympathisch. Es sind wohl doch nicht alle Blasterianer aus Frankfurt Idioten.

Einige zufällige Stichwörter

WerIchBinUndWasIchHierTue
Erstellt am 18.12. 2002 um 15:37:46 Uhr von Caravanserail, enthält 52 Texte

Wichseschlucken
Erstellt am 11.9. 2008 um 09:21:58 Uhr von Samenkanone, enthält 14 Texte

Hochmittelalter
Erstellt am 10.9. 2000 um 19:32:54 Uhr von Charch, enthält 29 Texte

einwickeln
Erstellt am 14.5. 2014 um 21:54:59 Uhr von baumhaus, enthält 4 Texte

glühweinschlürfenderweise
Erstellt am 30.11. 2014 um 22:41:08 Uhr von Freno d'Emergenza, enthält 3 Texte


Der Assoziations-Blaster ist ein Projekt vom Assoziations-Blaster-Team (Alvar C.H. Freude und Dragan Espenschied) | 0,0128 Sek.